La place Madou deviendra une esplanade en 2018

La Place Madou subira un aménagement définitif à partir de la fin de l'année 2017, voire un peu plus tôt.

Le chantier qui englobe non seulement la place, mais plusieurs axes tels que la chaussée de Louvain, la rue Scailquin, l'avenue de l'Astronomie, et le boulevard Bischoffsheim devrait durer un an et mobilisera 6,2 millions d'euros. La demande de permis a été introduite mardi, ont annoncé jeudi le ministre de la Mobilité, Pascal Smet, et le bourgmestre de la commune, Emir Kir.

Par le passé, la Région et la commune n'ont pas toujours entretenu les meilleures relations au sujet de l'aménagement de ce noeud de communication de la Petite Ceinture encore appelée Porte de Louvain au XIXème siècle. Le projet prévoit un élargissement et un embellissement de l'esplanade provisoire, au pied de la tour Madou afin d'en faire un lieu de vie et de rassemblement. A cet endroit, les trottoirs seront élargis et les pistes cyclables seront séparées du trafic de la Petite Ceinture.

Changement significatif: le rond-point provisoire sera remplacé par un carrefour à feux. Pour des questions de fluidité, il ne sera plus possible de prendre la direction Art-Loi depuis la place Saint-Josse en traversant la Petite Ceinture à cet endroit. Il faudra bifurquer à droite et faire demi tour à hauteur de la place Quetelet.

La fluidité des bus de la STIB restera assurée par les bandes séparées avenue de l'Astronomie, rue Scailquin et chaussée de Louvain.

La chaussée de Louvain sera réaménagée de plain-pied de façade à façade et interdite à la circulation en journée. Elle sera ouverte aux voitures de 19h à 7h.

La rue Scailquin sera dotée d'une bande de circulation dans chaque sens, d'une bande bus et d'une piste cyclable. De nouvelles plantations sont prévues. La pompe à essence disparaîtra.

L'avenue de l'Astronomie prolongera l'esplanade avec des trottoirs élargis, une piste cyclable séparée et une bande bus.

 

Source: DH.be

L'œuf-lanterne du Conseil de l'UE s'éclaire après 10 ans de travaux

Baptisé "œuf" puis "oignon" pour finalement adopter le surnom de "lanterne", l’immeuble de 54.000m² (+17.000en sous-sol) est construit en partie sur le socle du Résidence Palace dessiné par Michel…

Read more